Scrub Lavant Purifiant Christophe Robin

Ma peau ayant décidé de faire cavalier seul et de ne pas du tout coopérer en ce moment, j’essaye de concentrer toute mon attention sur mes cheveux (qui sont gentils, eux). Alors oui, je dis « toute mon attention », mais j’aurais tout aussi bien pu écrire « tout mon budget ». Car le produit qui m’a bluffée et que je m’apprête à vous présenter n’est pas donné (mais, très honnêtement, c’est ce qu’on appelle de l’argent bien dépensé): le Scrub Lavant Purifiant de Christophe Robin

DSC_0185

Enchantée par le masque régénérant à l’huile de figue de barbarie de Christophe Robin, et m’étant récemment fait colorer les cheveux, je n’ai pas hésité une seule seconde à investir dans ce shampoing, dont voici le descriptif: « Ce scrub purifiant, hydratant et apaisant est idéal en soin détox, pour assainir et rééquilibrer les cuirs chevelus sensibles ou à tendance grasse; mais aussi en soin après coloration, pour éliminer les résidus chimiques et apaiser les picotements et démangeaisons.« . Ce shampoing est sans paraben, sans silicone et sans colorant.

DSC_0192

Lorsqu’on ouvre le pot, on réalise à quel point ce shampoing est singulier. Déjà, il est très (très) compact, un peu comme les gommages pour le corps utilisés dans certains Hammam. Il y a de gros grains de sel exfoliant qui, je dois l’avouer, m’ont fait un peu hésiter. J’avais peur que ce gommage décape mon cuir chevelu, me créé des pellicules et des démangeaisons. Et puis, plus naïvement, je m’inquiétais que les grains ne tombent partout dans la douche et ne « tiennent » pas sur mes cheveux pendant que je les lave. Et ne servent par conséquent à rien. Pour finir, je me suis demandée quelle quantité de produit allait être nécessaire pour mes longs cheveux. Et s’il allait mousser ou allait garder cette consistance « pâteuse ». Oui, je me pose beaucoup de questions avant de me laver les cheveux!

Heureusement, une vidéo de Christophe Robin, ici associé à Cut by Fred, m’a expliqué comment faire et j’ai filé sous la douche.

DSC_0415

C’est très simple, finalement. Il suffit de prendre l’équivalent en quantité d’une cuillère à soupe dans les paumes de ses mains, de chauffer un peu le produit puis de l’appliquer sur cheveux et cuir chevelu mouillés. On masse délicatement le cuir chevelu avec la pulpe des doigts, en insistant bien sur la nuque et les tempes puis on ajoute un filet d’eau pour faire bien mousser. Ca sent super bon (une odeur un peu iodée ou citronnée, je ne saurais dire), les grains de sel « gratouillent » le cuir chevelu et la mousse est généreuse. Lorsqu’on rince, surprise! Les cheveux « crissent » comme dans les publicités pour les produits vaisselle. On pourrait se demander si c’est une bonne chose, et bien oui! Cela veut dire que les cheveux sont dégraissés et purifiés.

Mes cheveux étant secs sur les pointes, j’applique ensuite le masque masque régénérant à l’huile de figue de barbarie ou le démêlant anti-oxydant aux quatre huiles et myrtille (dont je vous parlerai très prochainement). Pour les garçons qui n’utilisent pas de soin après-shampoing, et les filles pressées, il est conseillé d’utiliser le soin hydratant sans rinçage Santal.

Verdict? L’expérience est très agréable, le produit mousse bien, les petits grains exfoliants font un massage très relaxant et l’odeur est sympa. Comme avec un gommage pour le corps, on a tout de suite une sensation de fraîcheur et de propreté. Plus que quand on se fait un shampoing classique, je veux dire. Et j’ai pu espacer mes shampoings car mes cheveux regraissent moins vite (je l’utilise en alternance avec un shampoing Dercos de Vichy). Bref,  je suis conquise!

Vous trouverez ce produit sur l’e-boutique Christophe Robin, chez Sephora, au Printemps, Galeries Lafayette, etc. au prix de 48€ les 250ml. Vivement les prochaines réduc Sephora!

A très bientôt et d’ici-là, prenez soin de vous!

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *