Pourquoi je suis passée au dentifrice bio!

Toute personne à l’hygiène bucco-dentaire à peu près satisfaisante se brosse les dents au moins deux fois chaque jour, tous les jours, depuis l’apparition de ses premières quenottes jusqu’au triste moment où se laver les dents signifie les déposer soigneusement dans un verre de Polident sur sa table de nuit. Quand on y pense, il y a peu de choses que l’on fasse aussi fréquemment, de manière si systématique, tout au long de sa vie.

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser de plus près aux produits que je consomme, la question du dentifrice s’est assez rapidement posée.

Et voici ce que j’ai découvert: la plupart des dentifrices « traditionnels » (ceux que l’on trouve dans nos supermarchés) contiennent énormément de substances chimiques nocives, des colorants cancérigène comme le dioxyde de titane (pour que la pâte soit d’un blanc immaculé), des arômes synthétiques (pour une haleine fraîche qui dure, qui dure…), des tensio-actifs sulfatés très irritants comme le laurylsulfate de sodium (pour qu’il y ait une soirée mousse dans votre bouche), des conservateurs et des désinfectants allergisants suspectés d’être des perturbateurs endocriniens et d’altérer la fonction musculaire, y compris cardiaque, comme le paraben et le triclosan, le tout enrobé de gélatine de porc (on souhaite bon appétit aux végétariens et à ceux dont la religion interdit le porc!)…  Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire un article très complet sur le sujet ici.

Bref, quand on sait que les muqueuses situées dans notre bouche sont aussi sensibles que perméables, et que le risque d’ingérer du dentifrice est relativement élevé (surtout chez les enfants, qui absorbent près de la moitié du dentifrice jusqu’à l’âge de 5 ans…), on cherche très vite une alternative.

LAVERA Dentifrice Bio

Qu’est-ce-qu’un dentifrice biologique? Pour être certifié biologique, un dentifrice doit contenir au moins 95% de produits d’origine naturelle et au moins 10% de végétaux issus de l’agriculture biologique. Cependant attention, tous les dentifrices bio ne se valent pas, je vous invite à bien lire les listes d’ingrédients (parfois, quelques ingrédients un peu « cracras » arrivent tout de même à se glisser dans la composition, en toute fin de liste, ni vu ni connu…). Quoi qu’il en soit, la règle d’or, c’est « plus la liste d’ingrédients est courte, mieux on se porte »!

Enormément de marques bios proposent leur gamme de dentifrices (Weleda, Lavera, Melvita, Cattier, Fleurance Nature, Coslys, Dr. Hauschka, Logona, Ballot Flurin, etc.). A vous d’essayer et de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins!

Pour vous aider à vous y retrouver, voici quelques ingrédients que vous pouvez privilégier:

  • pour lutter contre la plaque dentaire et blanchir les dents: bicarbonate de sodium, argile blanche, carbonate de calcium, citron, propolis, huile essentielle d’anis…
  • pour purifier et lutter contre les caries: thé vert, pépins de pamplemousse, poudre de bambou…
  • pour lutter contre les bactéries et booster la cicatrisation: clou de girofle, sauge, thym, romarin, aloé vera, myrrhe…
  • pour tonifier les gencives: oligoéléments de sel marin
  • pour rafraîchir l’haleine et donner bon goût à votre dentifrice: menthe, xylitol, huile essentielle (notamment de menthe poivrée), extraits aromatiques de plantes, anis, citron, thym, romarin…

LAVERA Dentifrice Bio

Dentifrice à la menthe Basis Sensitiv, LAVERA, 75ml, 2,75€ (dans tous les magasins bios ainsi que sur internet).

J’espère que ces quelques informations vous seront utiles et que vous n’hésiterez plus à retourner les tubes de dentifrices pour voir quelles surprises ils vous réservent!

Un jour, quand j’aurai le courage de dire « Adieu » aux produits de maquillage traditionnels, je me pencherai sur la composition des produits que j’utilise tous les jours. Mais laissez-moi me bercer d’illusions encore un tout petit peu…

Prenez soin de vous, lisez bien les compositions de vos produits et vive le bio!

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *