Comment réaliser ses rêves (même les plus fous)!

Vous est-il déjà arrivé de vous connecter sur Facebook et de voir que votre cousin éloigné est parti vivre à New York et qu’il boit un verre sur un des rooftop les plus couru de la Big Apple? Ou de recevoir une notification LinkedIn vous annonçant qu’une ancienne collègue de boulot a créé une boite qui cartonne? Ou encore de croiser un copain d’enfance nulle en sport qui vous annonce qu’il a gravi l’Himalaya?

A moi, ça m’arrive tout le temps! Et pendant longtemps, j’ai trouvé la vie vraiment injuste et je me suis souvent demandée: « Pourquoi pas moi? Suis-je moins intelligente? Moins belle? Moins organisée? Moins bien née que les autres? Quel est donc leur secret à la fin?! »

Si vous ne savez pas où vous allez, vous finirez probablement ailleurs citation Laurence Johnson Peter

La réponse à toutes ces questions est malheureusement bien simple: je n’ai pas de but! Oh bien sûr, je commence chaque jour avec une longue « to-do list » griffonnée sur mon agenda: « réserver billet de train pour déplacement à Paris« , check! « Prendre rendez-vous annuel chez le dentiste« , check! « Aller chercher parka au pressing« , check! »… A chaque début d’année, je formule même des résolutions (« je vais me remettre au sport / faire un régime / quitter ce boulot que je déteste / voyager plus »…). Et puis très vite, la vie quotidienne prend le dessus: métro, boulot, courses, lessives, factures à payer, dodo. Les « to-do lists » s’enchainent, je barre des kilomètres de tâches réalisées fièrement, les semaines, les mois, les années passent… Et puis rien.

Je me suis donc documentée sur le sujet, à travers des lectures, des formations, des vidéos, des conférences… Et voici ce que j’ai découvert: les gens qui réalisent leurs rêves ne sont pas plus beaux, plus intelligents, plus grands et plus forts que les autres. Ils ont juste transformés leurs rêves en objectifs clairs avant de concentrer toute leur énergie à les atteindre. Voilà. C’est aussi simple que ça. Fin de l’article, merci de m’avoir lue, soyez heureux et à bientôt!

Bon, évidemment, cela n’est pas AUSSI simple que ça (ça se saurait). Cela requiert en réalité un vrai engagement, du temps, de l’énergie et de la discipline et passe par une formalisation concrète de nos rêves / objectifs. Et comme j’ai vraiment envie que nous réalisions tous et toutes nos rêves (le monde ayant désespérément besoin de plus d’humains heureux et comblés), je vous explique en détails (l’article est assez long, allez vous chercher un thé et quelques biscuits!) ma méthode simple et efficace pour réaliser ses rêves (oui, là, maintenant, tout de suite)! Pour vous faciliter la tâche, je vous offre, pour chacune des étapes, une fiche imprimable (que vous pouvez imprimer ou dont vous pouvez vous inspirer, faites comme vous préférez!).

Vous êtes prêts? Go, go, go!

Etape 1: La Bucket List

Si vous avez vu le film avec Jack Nicholson et Morgan Freeman, dont le titre a été traduit en « Sans Plus Attendre » en Français, vous savez que la Bucket List est la liste des choses que l’on veut réaliser au cours de notre vie (ou avant de mourir si vous préférez, mais c’est tout de suite moins joyeux!).

Bucket List

Je vous invite donc à imprimer la fiche ci-dessus et à y inscrire tous ce que vous aimeriez réaliser dans votre vie. Ne réfléchissez pas trop, ne vous demandez pas si c’est réalisable, à court terme ou même dans l’absolu, si vous avez le budget ou le temps, si votre femme / mari / mère / chat serait d’accord, etc. Pour l’instant, écrivez tout en vrac: vos rêves les plus fous, vos objectifs, vos petites envies…

Ecrivez-en beaucoup, tout ce qui vous passe par la tête. Dans l’idéal, il vous en faut 100! Oui, c’est beaucoup! Les 20 premiers arrivent assez vite, les 30 suivant, un peu moins et les 50 restant sont carrément compliqués à trouver! Je vous donne quelques exemples pour vous lancer: courir le marathon de New York, me baigner dans la Mer Morte, apprendre à parler Portugais, faire de la plongée dans la Barrière de Corail, sauter en parachute, passer mon diplôme d’infirmière, devenir Associée de mon cabinet, prendre des cours de comédie, intégrer une chorale, faire de l’humanitaire, créer mon entreprise, partir vivre à l’étranger, passer une journée au spa, adopter un chien, me former aux premiers secours, me teindre en blonde, aller voir mon groupe préféré en concert, devenir propriétaire, vivre dans une maison en bois, dormir dans un igloo, faire du chien de traineau, ouvrir une maison d’hôtes, faire de la poterie…

Ne vous mettez pas la pression non plus, si vous en avez 50, c’est super! Et n’oubliez pas qu’on peut avoir de petits et de grands rêves, pas la peine que tous soient des rêves qui requièrent des mois de travail acharnés! « Manger dans le restaurant de Thierry Marx » et « Faire le tour du monde à vélo » ne demandent pas la même implication, sachez équilibrer!

2. Ensuite, je vous propose d’entourer ou surligner les 7 à 10 (pas plus!) objectifs les plus importants pour vous: ce sera votre « Top 10 »! Laissez parler votre coeur mais veillez tout de même à équilibrer au maximum entre vie professionnelle et vie privée (famille, carrière, loisirs, voyages…). Inscrivez-les sur la deuxième fiche imprimable, de 1 à 10, par ordre d’importance.

Top 103. Pour finir la sélection de vos objectifs, je vous invite désormais à choisir votre « objectif principal ». Comment le reconnaître? C’est très simple, c’est celui qui, s’il est atteint, rendra la réalisation des autres objectifs plus facile. Par exemple, si dans vos 10 objectifs, vous avez « voyager plus », « me remettre au sport », « apprendre à jouer du piano », « trouver un travail plus près de mon domicile », votre objectif principal sera de trouver un travail plus près de chez vous car sa réalisation libèrera un temps de transport précieux pour réaliser les autres objectifs! Inscrivez-le en haut de votre feuille.

Etape 2: Rendre vos objectifs « intelligents »

Maintenant que vous avez défini vos 10 objectifs et identifié votre objectif principal, nous allons les passer au travers de la machine SMART(ER), un acronyme qui signifie « (plus) intelligent » en Anglais. Grâce à ces éléments, nous allons pouvoir les reformuler afin de mettre toutes les chances de notre côté pour les atteindre!

Je vous invite à imprimer la fiche ci-dessous en autant d’exemplaires que vous avez d’objectifs et de commencer par écrire votre objectif dans la première colonne du tableau puis de le passer au travers de la grille avant de l’inscrire une fois reformulé en haut de la page.

SMART

S pour « Spécifique »

Qu’est-ce-que je veux accomplir? La description de votre objectif doit être aussi spécifique, précise et détaillée que possible. Pour ce faire, il suffit de répondre aux questions suivantes:

  • quel est le but à accomplir?
  • Pourquoi: quels seront les bénéfices que vous en tirerez: serez-vous en meilleure santé? Plus disponible pour votre famille? Gagnerez-vous en sécurité financière? Ferez-vous enfin ce que vous aimez?…
  • Par qui: vous? vous et votre famille si votre objectif est « emmener ma famille à Disneyland« ? vous et vos collègues de travail si votre objectif est « organiser un séminaire de team building pour mon équipe »?,
  • où: atteindre votre objectif requiert-il d’être dans un endroit précis: visiter le Taj Mahal, gravir la grand muraille de Chine, faire de la plongée sous-marine, faire du bénévolat à Madagascar…,
  • comment: identifiez les prérequis, compétences, formations, etc. obligatoires à la réussite de votre projet (pour faire un road trip à moto sur la Route 66 aux Etats-Unis, avez-vous besoin d’un permis moto? d’apprendre les bases de l’Anglais? Quel budget cela représente-t-il?…)

La formulation de votre objectif doit également être dans l’affirmative, car nos esprit ne comprennent pas la négation (on évite donc les « je ne veux plus fumer » et on lui préfère « j’arrête de fumer »).

M pour « Mesurable »

Rendre un objectif mesurable, c’est s’assurer qu’il est formulé de telle façon que, à chaque instant, nous soyons en mesure de répondre par oui ou par non à la question « ai-je atteint mon objectif? ».

Si votre objectif est de « perdre du poids », définissez exactement à quel poids vous estimez que vous aurez atteint votre objectif: est-ce 3 kg, 15 kg ou 30 kg? Si c’est « voyager plus », est-ce-que visiter une capitale Européenne chaque trimestre vous semble juste?

A pour « Action »

L’objectif doit absolument commencer par un verbe d’action.

Par exemple, remplacer « j’aimerais aller voir mes parents plus souvent » par « rendre visite à mes parents au moins un dimanche par mois » ou bien « courir 3 fois par semaine » ou « sortir avec mon mari sans les enfants une fois par mois »

R « réalisable »

Votre objectif doit être réaliste ou réalisable. Alors attention, mettons les choses au clair tout de suite! Si vous êtes aussi malins (et un peu peureux / en manque de confiance / flemmards) que moi, vous allez rédiger toute une série d’objectifs soigneusement situés à l’intérieur de votre zone de confort! Mais ne perdons pas de vue que nous sommes ici pour réaliser nos rêves. Et aucun, je dis bien AUCUN, de nos rêves ne se situe dans notre zone de confort!

si vos rêves

Le but de cet exercice est de se mettre un bon coup de pied au derrière pour réaliser nos rêves! Alors on oublie la trouille au ventre, la routine, le train-train bien confortable et on prend sur nous de se fixer un objectif situé en dehors de notre zone de confort.

A l’inverse, réaliste veut aussi dire raisonnable! Parfois, on aimerait vraiment être quelqu’un d’autre, cette super-version de nous-même qui ne vit que dans nos esprits et qui réussit tout parfaitement bien: une carrière incroyable, un mari ou une femme comblé(e), des enfants équilibrés, bien coiffés et avec les chaussettes assorties aux rideaux de la chambre, une vie sociale bien remplie, des défis sportifs relevés haut la main, des petits plats sains mijotés avec amour, des ongles bien manucurés… Stop! Soyons réalistes et surtout, soyons gentils avec nous-mêmes! Se mettre une pression de dingue et avoir l’impression de tout rater continuellement, ce n’est bon pour personne!

Par conséquent, si vous n’avez jamais fait de course à pieds de votre vie, écrire « je veux participer aux 4 x 100 m des jeux olympiques Rio 2016 » risque de vous créer une légère frustration lors de la cérémonie d’ouverture en août prochain…  Par contre, « participer au prochain Run in Lyon en octobre 2016 » est tout à fait réalisable, mais va tout de même vous demander du courage et de vous dépasser!

T pour « Temps »

Un objectif sans date est juste un rêve qui restera toute notre vie dans un coin de notre tête et auquel on repensera de temps en temps en se disant « et si… ». Poser une date ferme entraîne l’action, notamment si, comme moi, vous avez besoin d’un certain « état d’urgence » pour vous mettre au travail! Dans l’idéal, vos objectifs doivent tous avoir des deadlines différentes, avec un équilibre entre court, moyen et long terme. Si vous mettez tout au « 31 décembre » ou « dans 5 ans », vous n’allez pas vous lever demain matin avec la rage au ventre de les réaliser! Alors posez une date! Ecrivez-la et ne la changez pas! Bien-sûr, les aléas de la vie feront peut-être que vous devrez repousser certaines échéances mais ces occurrences doivent rester rares et surtout, n’être utilisé qu’en cas de force majeure!

un objectif sans date

A ce stade, nous avons déjà des objectifs intelligents. Mais qui ici se contente du minimum? Personne! Alors nous allons rendre nos objectifs encore plus intelligents!

E pour « excitant »

Si votre objectif est quelque chose que vous pensez devoir faire ou quelque chose que les gens aimeraient que vous fassiez, je peux vous garantir que vous ne l’atteindrez pas! Si vous avez écrit « rendre visite à tonton Bernard au moins une fois par mois » parce que votre mère vous fait culpabiliser de la solitude intenable de votre vieil oncle, vous tiendrez jusqu’à mars si vous aimez vraiment votre mère et puis vous commencerez à vous trouver des excuses, tout en culpabilisant. Et la culpabilité mêlée à un sentiment d’échec, ce n’est vraiment pas le but de la manoeuvre! Votre objectif doit vous faire plaisir, à VOUS, et vous devriez même avoir vraiment hâte de commencer! Parce que comme toute chose située en dehors de notre zone de confort, passée l’excitation du début (aller s’acheter une jolie tenue de sport et des baskets hors de prix), nous allons rencontrer nos premières difficultés (la pluie, un point de côté, une dure journée au boulot, des ventes privées qui commences pile à l’heure de notre cours de zumba) et c’est cette envie du départ qui nous encouragera à tenir bon, à serrer très fort les dents et à continuer!

R « Relevant » (Pertinent)

Votre objectif doit être pertinent, pour vous, maintenant, dans votre situation actuelle ou à venir. Si votre objectif est de partir 6 mois par an faire de l’humanitaire en zone de guerre alors que vous avez 2 enfants en bas âges, il faudra repenser votre objectif et vous demander comment vous pourriez l’adapter à votre vie actuelle. Est-ce que prendre un mois de congés payés et partir en Afrique aider à construire un orphelinat en confiant vos enfants à leur grands-parents serait acceptable pour vous? Réaliser cet objectif ne doit pas complètement déséquilibrer votre vie ou tout remettre en cause (divorcer, partir vivre seul sur une île en abandonnant Médor sur une aire d’autoroute). Vous avez des talents, des compétences et une grande envie de réussir. Appuyer vous sur ces éléments, tout en prenant en considération votre vie réelle, votre âge, votre forme physique, vos finances, votre conjoint et le bien-être de vos poissons rouges adorés! Encore une fois, trouvez l’équilibre!

Quelques conseils supplémentaires:

  • Il ne faut jamais dépasser 10 objectifs simultanés. Pour ajouter un nouvel objectif, il faudra donc en avoir réalisé un! Mais comme vous avez normalement à peu près 3 objectifs à court terme, 3 à moyen terme et 3 à long terme, vous aurez un turnover encourageant!
  • Lorsque vous doutez, fermez les yeux, concentrez-vous et imaginez comment vous vous sentirez une fois votre objectif atteint!
  • Si vraiment, vraiment, vraiment, vous n’arrivez pas à atteindre un ou plusieurs objectifs, demandez-vous ce que représente cet objectif. Ressentez-vous une peur immense (autre que la trouille normale de sortir de sa zone de confort), de la culpabilité (si je pars en vacances, qui va s’occuper de ma mère malade? Si je décroche ce super poste, je ne pourrai plus aller chercher les enfants à l’école) ou vous dites-vous des choses horribles (« je suis nulle », « la réussite, c’est pour les autres », « ce n’est pas un métier de femme », « de toutes façons dans la famille, personne n’a jamais réussi à décrocher le moindre diplôme »…) n’hésitez pas à en parler à un professionnel (un psy, un coach, qui vous voudrez qui pourra vous aider) afin de débloquer la situation et redevenir maître de votre vie!
  • Lorsque vous aurez passer vos objectifs au travers de la grille SMART, imprimez de nouveau la fiche « Top 10 de mes objectifs » et réinscrivez-les avec la bonne formulation. Puis affichez-la dans un endroit que vous voyez tous les jours (épinglé au dessus de votre bureau, aimanté sur le frigo ou collé sur la porte des wc, encore une fois, c’est comme vous voulez!)

Voilà, j’espère que cet article vous a plu! N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ou par email grâce aux petits boutons tous ronds situés en dessous de ma signature!

Et si vous voulez partager vos objectifs avec la communauté, n’hésitez pas à les inscrire dans les commentaires! Nous pourrons ainsi nous challenger et faire le bilan dans 1, 6 ou 12 mois!

Prenez bien soin de vous et réalisez vos rêves!

Suivre:
Partager:

8 Commentaires

  1. Caroline
    17 janvier 2016 / 21 h 33 min

    Marion, c’est la première fois que je visite ton blog, et c’est cet article qui m’a attirée, car je suis en plein dedans. Justement, je me demandais comment procéder pour rendre mes rêves accessibles. Et bien merci! ça paraît tellement plus clair et plus simple!! Je vais me mettre au travail!
    Merci pour cet article, et j’aime beaucoup ta plume 😉
    De beaux rêves à toi.

    • 17 janvier 2016 / 21 h 48 min

      Merci infiniment pour ton message, Caroline! Ca me fait super chaud au coeur de réaliser que mes articles peuvent tomber à pic dans vos vies!
      Je suis convaincue que cette méthode est la bonne pour réussir! Formaliser ses rêves, oser les transformer en objectifs atteignables et concentrer son énergie dans la bonne direction font partie des clés de la réussite! Alors haut les coeurs, je te souhaite de réaliser tes rêves les plus fous! Et n’hésite pas à me tenir au courant ici ou par email à contact@mangebrilleaime.com! A très vite!

      • Caroline
        17 janvier 2016 / 22 h 01 min

        Ah oui! Je t’en tiendrai informée,sois en sûre! La blogosphère à ceci de magique qu’elle permet de partager avec des personnes dont le message nous va droit au coeur,alors que nos chemins ne se croiseraient probablement pas en temps normal. Continue à écrire et partager, tu le fais avec générosité et ça, ça se ressent vraiment ! Bien à toi et à bientôt

        • 17 janvier 2016 / 22 h 59 min

          oh, et bien merci mille fois, ça me touche beaucoup (*non je ne suis pas émue, j’ai une poussière dans l’oeil*).
          J’ai traversé quelques tempêtes ces dernières années et le développement personnel m’a énormément aidée, tant sur le plan personnel que professionnel. J’ai à coeur de partager ces petits conseils précieux et les méthodes simples mais efficaces qui m’ont changée la vie!
          Alors à très vite et bonne préparation à la réalisation de tes rêves!

          • Caroline
            17 janvier 2016 / 23 h 06 min

            à bientôt Marion!

  2. Cécile
    1 mars 2016 / 23 h 02 min

    Hello !

    Quel chouette article boostant et motivant 🙂 Je ne laisse jamais de commentaires sur des blogs (c’est la 1ère fois) ; c’est dire à quel point j’ai aimé le tien !

    Je me demande quels sont tes projets et tes rêves et quel est le débriefing de la méthode SMART(ER) pour toi ?

    A bientôt,

    Cécile

    • 2 mars 2016 / 9 h 58 min

      Merci infiniment, Cécile! Ca me touche beaucoup que tu ais pris le temps d’écrire un commentaire ici (quel bonheur de lire vos commentaires!) et que tu ais aimé cet article!
      J’espère que cette méthode t’aidera à réaliser tes rêves, même les plus incroyables!
      Je ne voulais pas trop parler de moi dans cet article parce que je voulais vraiment mettre la méthode en avant mais si cela vous intéresse je ferai un petit article pour vous expliquer les changements que j’ai entrepris dans ma vie et comment cette méthode (et d’autres) m’ont aidées dans le processus!
      Je vous inviterai aussi à partager vos expériences, si vous le voulez bien!
      A très vite donc! Merci encore!
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *