Arrêtez d’essayer!

Depuis quelques mois, j’ai une nouvelle habitude: tous les soirs, je regarde au moins une vidéo inspirante (une conférence TED, une formation, un discours,…) ou bien je lis un chapitre d’un livre de développement personnel et je note les idées principales sur mon petit carnet. Ce petit rituel est un de mes moments préférés dans la journée! En seulement quelques minutes, j’apprends des choses absolument incroyables sur des sujets aussi divers que passionnants: environnement, photographie, informatique, motivation, leadership, organisation, alimentation,…)!

Et ce que j’aime par dessus tout, c’est mettre en pratique les idées qui m’ont été communiquées dans ma vie quotidienne et voir les bénéfices que cela m’apporte!

Arrêtez-d'essayer

Récemment, j’ai vu une vidéo de Michael Hyatt qui raconte avoir assisté à une conférence d’Anthony Robbins, un coach en développement personnel hyper connu aux Etats-Unis. A cette conférence, il a été témoin d’une démonstration assez époustouflante au sujet du pouvoir des mots, et notamment de celui du mot “essayer”.

Une dame dans l’assemblée explique à notre bon vieux Monsieur Robbins qu’elle a absolument tout essayé pour sauver son mariage. Il lui répond: “Vraiment? Vous avez tout essayé?”. “Oh que oui, j’ai vraiment tout essayé!” lui répond-elle, sûre d’elle. Il lui demande alors: “Madame, vous voyez cette chaise derrière vous? Je vous demande d’essayer de la soulever”. La dame s’empare alors la chaise et la soulève avec énergie.

“Non, non, non! Madame, je vous ai demandé d’essayer de soulever la chaise. Là, vous l’avez soulevée. Reposez-la donc par terre et essayez à nouveau de la soulever!”.

La dame repose alors la chaise et la fixe du regard, ne sachant que faire. Il lui dit alors: “Ca ne va toujours pas! Maintenant, vous ne faites plus rien! Essayez donc de soulever cette chaise!”. La dame est de plus en plus perdue. Elle se tourne vers les personnes du public, cherchant désespérément la solution du regard, mais tout le monde se demande bien ce qu’elle est censée faire…

La voilà donc qui saisit de nouveau la chaise et la soulève. Il répète alors: “Non, Madame. Je vous ai demandé d’essayer de la soulever. Là, vous la soulevez. Reposez-la par terre et essayez de la soulever!”.

Cette démonstration, qui dure plusieurs minutes, démontre bien qu’il est impossible d’essayer de faire quelque chose, que ce soit soulever une chaise ou sauver son mariage! Soit on fait, soit on ne fait pas. Il n’y a pas de milieu. Pas de compromis. Pas de demi-mesure. La vie est-elle injuste? Non. Elle nous demande tout simplement de faire des choix.

Parce qu’essayer de faire quelque chose, c’est surtout ne pas oser prendre franchement partie, par peur, par flemme, par manque de courage (ou les trois en même temps). C’est se donner bonne conscience pour pouvoir se dire, une fois qu’on aura échoué: “au moins, j’aurais essayé!”.

Honnêtement, je dois vous avouer que j’étais la première à utiliser ce verbe. Je le servais à toutes les sauces, à longueur de journée! On m’invitait à une soirée: “je vais essayer de passer”. J’avais envie de perdre du poids: “je vais essayer de manger moins de sucreries”. Je n’aimais pas mon travail: “je vais essayer d’en trouver un autre”. Je voulais voyager: “je vais essayer de mettre de l’argent de côté”. Vous connaissez le fameux bouton “peut-être” pour répondre à une invitation Facebook? C’était mon préféré! Clic, clic, clic, “peut-être”. “J’essayais d’aller” à 25 événements par semaine: une inauguration, un vernissage, une présentation produit, l’anniversaire d’une copine du lycée, un apéro réseau, une soirée ciné…

Et devinez quoi? Je n’allais jamais nulle part! Pas plus que je n’ai voyagé, perdu du poids ou que je n’ai changé de travail!

Pourquoi? Parce que la réalité est très simple: on ne peut pas “essayer” de faire quelques chose.

Récemment, j’ai donc décidé de bannir le mot “essayer” de mon vocabulaire. On m’invite à une soirée? Si j’ai envie d’y aller et que je suis disponible, j’accepte l’invitation, je la note sur mon agenda et je m’organise. J’ai déjà quelque chose de prévu, je ne peux pas m’y rendre ou je n’ai pas envie d’y aller? Je décline, tout simplement. Je veux partir en vacances? Je choisis une destination, je propose à mes amis, je fixe une date, je calcule un budget approximatif et je mets en place un virement automatique chaque début de mois vers un compte dédié afin d’avoir réuni la somme avant le départ.

Je n’essaie plus. Je fais ou je ne fais pas. Si je décide de faire, je m’implique. Je pose une date, j’engage des actions qui contribueront à atteindre mon objectif et j’avance dans ce sens.

Inversement, lorsque je décide de ne pas faire quelque chose, je fais un vrai choix en mon âme et conscience et je m’y tiens. Même si je déteste dire non et que j’ai toujours peur de décevoir. Parce qu’essayer de faire tout un tas de choses qu’on n’a pas profondément envie de faire, ou qui ne sont pas prioritaires pour l’instant, ou qu’on n’a pas la force, le temps ou l’énergie de réaliser, là, maintenant, tout de suite, c’est une immense charge mentale. On “essaye” de faire quelque chose, sans vraiment se donner les moyens de le faire ou sans avoir les ressources nécessaire pour mener à bien ce projet dans de bonnes conditions. Donc on culpabilise, on angoisse, on se sent nulle et on échoue inexorablement, blessant par là même notre confiance en nous. Stop! Prenons une décision et passons à autre chose, sans culpabilité!

Voilà, j’espère vous avoir convaincus de ne plus jamais essayer de faire quoi que ce soit! Faites un choix, le vôtre, inspirez profondément et faites un pas dans la bonne direction!

Et si vous voulez savoir comment retenir un troupeau entier d’éléphants avec quelques cordelettes, cliquez ici!

Prenez bien soin de vous, et à très vite!

Suivre:
Partager:

18 Commentaires

  1. Caroline
    25 mars 2016 / 15 h 56 min

    Waouh! Ton article m’a scotchée! ça m’a fait penser à certains aspects de ma vie. Eh bien, je n’ai plus envie d’essayer, mais de choisir: agir ou laisser tomber. Et arrêter de me polluer l’existence avec certaines choses. Aussi simple que ça… Bon week-end de Pâques!

    • Marion
      Auteur
      26 mars 2016 / 14 h 44 min

      Merci infiniment, Caroline! Je suis ravie que cet article résonne en toi! Ca a été un effort immense au départ de devoir me positionner aussi clairement, après une vie à faire l’autruche et à mettre les choses de côté en attendant que la vie prenne la décision à ma place! Mais quel soulagement! J’espère de tout coeur que cette petite technique t’aidera!

  2. 26 mars 2016 / 11 h 06 min

    Merci pour ce très bel article qui nous ouvre les yeux sur beaucoup de situations de nos quotidiens !
    Motivant et inspirant !

    Belle journée !

    • Marion
      Auteur
      26 mars 2016 / 16 h 29 min

      Merci beaucoup pour ton message Megane! Et j’adore ton blog, super inspirant aussi, j’ai lu avec la lus grande attention l’article au sujet du “bon moment” 😉

      • 29 mars 2016 / 15 h 41 min

        Merci beaucoup contente que ça te plaise !

        Bonne journée !

  3. Ibtissem
    27 mars 2016 / 8 h 05 min

    Super article! Merci

    • Marion
      Auteur
      27 mars 2016 / 11 h 52 min

      Avec plaisir! Merci d’avoir laissé un message par ici, ça me fait toujours super plaisir! Bonne journée! 🙂

  4. 27 mars 2016 / 20 h 27 min

    Je trouve ton article très intéressant et très vrai! Je dis souvent que je vais “essayer” et finalement je me rend compte que je n’avance pas beaucoup et que “essayer” c’est un peu une excuse d’avance parce qu’inconsciemment je sais que je n’ai pas réellement le courage de le faire mais que c’est bien plus commode de simplement “essayer”… Je vais du coup me mettre dans un autre mood en pensant à ton article! Je ne lissa beaucoup de livres de développement personnel, mais j’aime beaucoup les livres de fiction “à message”, dernièrement j’ai adoré “les dieux voyagent toujours incognito” de Laurent Gounelle. Je m’intéresse aussi beaucoup à la bibilothérapie. J’en ai d’ailleurs parlé dans un article sur le blog https://thecosmicsam.wordpress.com/2015/11/15/la-bibliotherapie/

    • Marion
      Auteur
      29 mars 2016 / 18 h 09 min

      Merci beaucoup pour ton message et le lien vers ton article! J’adore le concept de la bibliothérapie, j’y crois beaucoup! Depuis quelques années, j’ai beaucoup lu (des livres de développement personnel et des romans) et ça m’a fait avancer à pas de géant! Je viens d’acheter « Les Dieux voyagent toujours incognito » de Laurent Gounelle, « 3 kiffs par jour » et « Power Patate » de Florence Servan Schreiber, j’en parlerai surement par ici! J’ajoute les livres de ta listes à ma wishlist, merci beaucoup pour le partage! A bientôt Samsha!

  5. Vaccarello nathan
    28 mars 2016 / 21 h 50 min

    Bonjour Marion, j’ai vraiment apprécié ton article et je suis entièrement d’accord. Au passage, tu écris très bien ! Félicitation !

    • Marion
      Auteur
      29 mars 2016 / 17 h 39 min

      Merci infiniment pour cet adorable message, Nathan, ça me fait super chaud au coeur!

      • Vaccarello nathan
        29 mars 2016 / 18 h 41 min

        Mais derien Marion

  6. 2 avril 2016 / 12 h 12 min

    Je viens de découvrir ton blog….wahou quelle dose de bonne énergie ! C’est vrai que jai moi aussi tendance à ne pas trop me “mouiller” en utilisant ce fameux verbe et tu viens de faire prendre conscience alors merci ! 🙂

    • Marion
      Auteur
      4 avril 2016 / 22 h 34 min

      Bonjour Justine, désolée pour le délai de ma réponse, je suis en plein déménagement! Avec plaisir, je suis ravie que l’article t’ai plu! Moi aussi je me suis pris une belle claque en écoutant Michael Hyatt expliquer que soit on soulevait cette chaise, soit on la laissait par terre mais qu’essayer de la soulever ne menait à rien! J’espère que cette prise de conscience t’aidera à réaliser de belles choses! Bonne soirée!

  7. 24 avril 2016 / 15 h 48 min

    J’aime vraiment tes articles sur la réussite et la confiance en soi et je vais te piquer l’idée de prendre le temps le soir de lire ou visionner des articles et vidéos inspirantes. Ce que je fais régulièrement mais pas non plus tous les jours! Moi je me suis plongée dans la lecture de livres sur l’alimentation saine et c’est vraiment très intéressant, nouvelles bases pour une nouvelle vie haha
    À très vite! Je t’embrasse
    Florentine

    • Marion
      Auteur
      24 avril 2016 / 21 h 52 min

      Hello Florentine! Plutôt que de regarder les infos et de voir toute la misère du monde, j’ai décidé d’apprendre plein de choses entre 20h et 20h45 (il n’y a rien à faire d’intéressant à cette heure là de toute façon 😉 ! Tu verras, c’est génial! Je te conseille les conférences Ted qui sont courtes et vraiment enrichissantes! Moi aussi je commence à m’intéresser sérieusement à l’alimentation, un sujet passionnant! J’espère que tu partageras tes lectures sur ton blog! Bisous!

  8. 27 février 2017 / 21 h 32 min

    Merci beaucoup pour ton article, je suis totalement d’accord, surtout qu’en temps que grosse trouillarde, “essayer” est ma spécialité !
    Allez, promis, en 2017 j’arrête d’essayer, je fais ! 🙂

    • Marion
      Auteur
      8 mars 2017 / 22 h 33 min

      Merci pour ton message, Anne! J’espère que tu as adopté une nouvelle philosophie de vie et que tu oses désormais te lancer! La peut au ventre peut être, mais avec envie et passion!
      Belles aventures à toi en 2017.. et après!
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *