8 conseils pour combattre l’insomnie naturellement (et mieux dormir)

Ces derniers temps, j’ai vécu des insomnies particulièrement difficiles. Stress, surmenage, emploi du temps surbooké… Je passais mes nuits les yeux grands ouverts à supplier Morphée de me prendre dans ses bras et mes journées à lutter contre le sommeil et à être complètement au radar…

Je me suis donc documentée sur le sujet, j’ai testé plusieurs techniques et je partage avec vous celles qui ont le mieux marché pour moi en espérant qu’elles fonctionneront également pour vous si vous faites face à l’insomnie!

Avoir un sas de « décompression »

Environ 1h30 avant d’aller me coucher, j’entre dans ma zone « cocon ». J’éteins les lumières fortes et j’allume ma lampe de chevet et quelques bougies pour plonger la pièce dans une ambiance tamisée. Je me démaquille, je me douche, je me tartine d’huile hydratante, je me mets en tenue de nuit… Bref, je me mets dans de bonnes dispositions et j’indique à mon corps que l’heure du dodo approche !

Vous pouvez prendre un bain si vous avez la chance d’avoir une baignoire, faire un peu de relaxation, mettre de la musique douce, tout ce qui vous aide à décélérer de votre folle journée!

Eteindre les écrans

Je vis littéralement scotchée à mon téléphone. Et lorsque je relève le nez plus de 3 minutes de mon iPhone, c’est pour le coller à mon ordinateur (et plus rarement à la télé). Je divague de page en page, d’article et article, et à 1h du matin, je me retrouve à regarder une vidéo de Zola, ce gorille qui réinterprète la scène culte de Flashdance ou de cette religieuse qui fait de l’hoverboard. Passionnant !

Pour combattre l’insomnie, je me suis donc tenue à une discipline de fer : pas d’écran au moins une heure avant d’aller dormir !

Ça a l’air facile comme ça mais quand on est accroc comme moi, cela nécessite de traverser toutes les étapes du deuil amoureux : le choc, le déni, la colère, la tristesse, la résignation et l’acceptation que non, on ne touche pas à ce téléphone. Même (et surtout) si on reçoit un Snap, ou une notification Instagram !

Mon téléphone reste allumé en cas d’urgence mais j’ai repris l’habitude de lire et ça m’a fait le plus grand bien ! Et au bout de 3 pages, mes yeux fatiguent et j’ai envie de dormir… Radical !

Manger léger… et tôt !

Il est généralement conseillé de dîner au moins 2 à 3 heures avant d’aller se coucher. Je finis le travail relativement tard alors ce n’est pas toujours facile de tenir les délais!

J’ai choisi de manger de manière frugale, juste assez pour ne pas avoir faim pendant la nuit: une soupe (froide ou chaude), quelques crudités, un avocado toast ou bien un yaourt et un fruit… Ça suffit !

Prendre un rythme… et s’y tenir !

Comme je ne dormais pas de la semaine, je passais la majorité de mon weekend à dormir : grasses matinées et siestes m’aidaient péniblement à recharger les accus avant de repartir pour une nouvelle semaine. Résultat ? Mon weekend était gâché, je n’avais plus de vie sociale et les insomnies revenaient de plus belle dès le dimanche soir !

Alors je me suis astreinte à une discipline de fer : me réveiller tous les jours à la même heure. Oui, même le weekend ! Je me lève à 7h la semaine, je me lève donc également à 7h le weekend.

Autant vous le dire, au début, ça fait super mal ! On se demande pourquoi on se fait ça à soi-même et ce qu’on a bien pu se faire pour mériter ça !

Et puis le samedi midi, on réalise qu’on a été super productive et qu’on a barré plein de tâches plus ou moins ingrates qui traînaient sur notre to-do depuis des semaines (ou plus). Et le soir, on baille dès 22h. Pas très sympa pour les copains autour de la table mais efficace pour le sommeil !

Profiter des bienfaits des huiles essentielles

Alors que je touchais le fond et que l’insomnie me faisait (sur)vivre comme un véritable zombie, la parapharmacie en ligne Shop Pharmacie m’a proposé de tester ses services en commandant quelques produits.

J’aurais pu me ruer sur les produits de beauté (vous connaissez ma passion pour les cosmétiques), mais quand on ne dort pas depuis des nuits et des nuits, on revoit ses priorités!

On m’avait souvent vanté les bienfaits des huiles essentielles, j’en utilise déjà en cosmétiques, pour des inhalations et aussi pour les bobos en tous genres mais cette fois-ci,  j’ai décidé de sauter le pas en m’offrant un superbe diffuseur électrique pour ambiance mon intérieur au parfum des huiles essentielles!

Et j’ai vraiment bien fait! J’ai choisi le Diffuseur Ultrasonique Cylindrique de Phytosun Aroms qui diffuse les huiles essentielles par ultrasons, dans une brume d’eau. Il est aussi équipé d’ampoules LED pour une ambiance relaxante garantie! Je l’ai aussi choisi pour son physique parce que je le trouve hyper joli, il se fond parfaitement dans mon intérieur blanc épuré!

En complément, j’ai choisi le Complexe 5 huiles Essentielles « Sommeil » Naturactive des laboratoires Pierre Fabre, composé de Citron bio, Lavande bio, Lavandin super bio, Orange douce bio, Petitgrain Bigaradier bio, Fleur d’Oranger. Et je ne sais pas si c’est psychologique mais ça marche vraiment! Ca me détend, ça me fait un bien fou! Je vous conseille les huiles essentielles si vous êtes stressés, vous pouvez les utiliser sous plein de formes: en spray, en huile de massage, en capsules, en stick… pour se détendre, pour assainir l’air, pour combattre les maux de ventre, de tête, ou les courbatures… (Attention, ne les utilisez pas, ou uniquement sur avis médical, sur les bébés, ni si vous êtes enceinte ou si vous allaitez).

Eviter les excitants

Pendant ma période d’insomnies, j’étais tellement fatiguée toute la journée que j’enchainais café, thé, jus d’agrumes pressés et Coca Zéro pour garder les yeux ouverts.

Le seul « excitant » désormais autorisé est au petit-déjeuner. Tout au long de la journée, je bois des tisanes, dont la tisane Sérénité Bio de Vitaflor à la fleur d’oranger (vraiment délicieuse) qui aide au calme et à l’apaisement. Je me fais des tisanes glacées vraiment trop délicieuses pour lutter contre la chaleur et je m’octroie un déca après le repas en cas d’envie irrésistible de café !

Utiliser les fleurs de Bach

Depuis quelques années, j’utilise les Fleurs de Bach en cas de stress, de problèmes de sommeil ou de période difficile. Elles m’ont d‘abord été prescrites par ma Naturopathe qui me faisait ma petite « ordonnance » après que nous ayons essayé de comprendre par quel bout prendre le problème!

Je fais confiance à cette méthode alors j’ai choisi la formule Rescue Nuit, mélange de Rescue (composé de 5 fleurs de Bach Original pour le réconfort, la patience, la maitrise, l’attention et le courage) et de White Chestnut (pour éviter de « tourner en rond »). Quatre gouttes sur la langue avant d’aller se coucher, et le tour est joué!

Si vous ne connaissez pas les Fleurs de Bach, n’hésitez pas à vous renseigner, elles m’ont beaucoup aidées par le passé!

Aller se coucher

Ohhh oui, je vous entends d’ici! « Super Marion, merci pour le conseil, on a bien fait de lire ton pavé!! ».

Mais qui n’a pas lutté contre le sommeil pour regarder un film à la télé, se mettre à jour dans ses mails ou ses papiers, finir un bouquin ou discuter avec son conjoint?

On baille, les yeux nous tombent, on n’en peut plus… Mais on reste éveillés, pour profiter un peu de la soirée, ne pas avoir l’impression de ne faire que bosser, s’avancer un peu pour le lendemain…

Maintenant, dès que je me sens fatiguée, je vais me coucher! Même s’il est 20h30, même s’il y a Grey’s Anatomy à la télé, même si j’ai envie de m’avancer. Je dors, quand mon corps me le demande! Ca peut paraitre bête, mais pour moi ça a tout changé!

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à mieux dormir! A très vite pour de nouvelles aventures et d’ici-là, prenez soin de vous (et dormez paisiblement!).

Suivez moi sur les réseaux sociaux: InstagramFacebookTwitter et Pinterest.
Cet article a été réalisé en partenariat avec Shop Pharmacie

Suivre:
Partager:

2 Commentaires

  1. 29 juin 2017 / 11 h 53 min

    Les fleurs de Bach, c’est juste magique pour les contrariétés ! <3

    • 30 juin 2017 / 17 h 00 min

      Oui, j’en utilise dès que je suis anxieuse, contrariée ou stressée, ça fait des miracles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *